Espace Privé

Matériaux

bandeau

Catégories de matériaux

sources sur le territoire français

pour les laitiers de Haut Fourneau

Il existe en France deux pôles de production de laitier de haut-fourneau appartenant au groupe Arcelor Mittal.  Le troisième pôle situé à Florange en Lorraine a été arrêté récemment et les perspectives de reprise à moyen terme sont très faibles. Les hauts-fourneaux de ces sites sont tous équipés de granulateurs dans lesquels les groupes cimentiers ont investi massivement. L'essentiel des laitiers est donc actuellement élaboré sous forme vitrifiée, les productions de laitiers cristallisés ne sont souvent que la conséquence d'incidents de production au niveau des granulateurs.

Une production plus modeste de laitiers cristallisés de haut-fourneau existe sur le site Saint-Gobain de Pont-à-Mousson. En effet la production de laitier, bien qu'importante (120 000 t/an), ne justifie pas actuellement sur le plan économique l'installation de granulateur.
Quatre exploitations de crassiers de laitiers cristallisés sont en fonctionnement dans l'Est de la France (CETE de l'Est, Guide d'Utilisation des matériaux lorrains en techniques routières, 2011):

•    Nilvange (57) – 700 000 t/an
•    Moyeuvre (57) – 1 500 000  t/an
•    Moulaine (54) – 250 000 t/an
•    Auboué (54) – 100 000 t/an

La dernière synthèse réalisée par le CTPL (octobre 2012) montre l'évolution très sensiblement en décroissance de la production de laitiers  de haut-fourneau et l'évolution entre la filière « laitiers cristallisés » et « laitiers vitrifiés ».

Evolution de la production de laitiers de haut-fourneau (2003-2011)
Laitiers cristallisés
Laitiers vitrifiés

Dans l'Est de la France, une partie des laitiers cristallisés utilisés provient d'Allemagne (Dillingen) qui produisait encore 300 000 t de laitiers cristallisés par an en 2009.