PROJET SEDIMATERIAUX

Gestion durable des sédiments transfrontaliers (Nord-Pas de Calais – Wallonie (Belgique))

Le projet INTERREG IV « GeDSet » a débuté en 2008 et se termine en 2013. L'objectif principal est de développer un outil d'aide à la décision relatif aux choix de modes de gestion des sédiments de curage. Il vise également à alimenter cet outil grâce aux résultats d'actions de recherches et au recueil de données auprès des acteurs du domaine. Il est coordonné par l'école des mines de Douai avec comme partenaires l'ISSeP, le BRGM, le CTP et l'INERIS.  Cinq actions de recherche couplant des approches terrain et laboratoires sont développées. Elles portent sur (1) l'amélioration de la caractérisation des sédiments en place (mise en œuvre d'outils sur sites), le transfert des polluants à partir des matrices sédimentaires vers la colonne d'eau des canaux (2) ou à partir de sites de dépôts de sédiments curés (3), les modes de traitement des sédiments par des techniques minéralurgiques ou autres techniques émergentes (4) et des essais de phytostabilisation (5).Le projet SEDIMATERIAUX a pour ambition d'apporter une réponse adaptée et dimensionnée à la problématique de la gestion et de valorisation terrestre des sédiments de dragage portuaires et fluviaux. Plusieurs projets de valorisation, comme la réalisation de la planche expérimentale du GPMD ont été réalisés dans le cadre de SEDIMATERIAUX. La finalité est de démontrer la faisabilité d'une ou plusieurs filières de valorisation des sédiments et fournir les données indispensables à une évolution réglementaire relative à la gestion terrestre des sédiments. 

En savoir +